La décision d’externaliser devient de plus en plus en vogue dans le monde de l’entrepreneuriat, ceci pour faire des économies, mais également pour améliorer son efficacité. Parmi les destinations les plus prisées, on retrouve Madagascar. Depuis peu, le secteur offshore connait un développement considérable dans la plus grande île de l’Océan Indien. Et ce développement est tel qu’il entre en concurrence avec les pays du Maghreb et l’Europe de l’Est.

Pour quelles raisons externaliser ses activités ?

Pour faire face à une concurrence très rude sur le marché, plusieurs entreprises adoptent l’externalisation de leurs activités. C’est un choix aussi stratégique qu’économique, car il permet de se focaliser sur ses aptitudes clés dans le métier ainsi que d’assurer une prestation de qualité. En effet, il est mieux d’investir dans une boîte spécialisée pour les tâches dites chronophages pour réaliser une économie de temps et d’argent.


Madagascar une solution d’externalisation avantageuse

Madagascar attire plus d’investisseurs que l’île Maurice et le Maroc en termes de BPO. Elle assure des prestations avantageuses, mais aussi une relation client optimisée.

Une prestation de haute qualité à moindre coût

La première raison qui fait que Madagascar soit une destination de choix pour ses projets offshores demeure surtout dans le coût de la main-d’œuvre. Il est possible de recruter des agents très qualifiés pour un prix très compétitif par rapport aux pays du Maghreb. Une économie de 50% peut se faire pour un même travail voire de meilleure qualité. En outre, l’intérêt des jeunes malagasy pour les métiers offshore est grandissant.

D’ailleurs, Madagascar fait partie des territoires francophones. L’enseignement y est généralement dispensé en français jusqu’aux études supérieures. Ainsi, la langue française y est parlée sans aucune difficulté et même sans accent. On reconnait également cette amabilité et cette empathie particulière aux Malagasy. Ce qui est très favorable pour les centres d’appel.

Le potentiel de Madagascar réside également dans la diversité des prestations. Avec la croissance du domaine de l’outsourcing, les jeunes Malagasy ont développé leur compétence en ce qui concerne les centres d’appel, la rédaction web, l’animation 3D ou web design, ils ont appris à se familiariser avec tous les métiers du web, offrant ainsi un large panel d’activités.

L’internet à haut débit disponible

Le territoire malagasy bénéficie également de la connexion à haut débit la plus rapide de l’Afrique, grâce à l’implantation de la fibre optique. Au niveau national, le débit de la connexion atteint 100 Mb/s. Le réseau 4G est ainsi accessible dans plusieurs régions de l’île notamment dans la capitale.

Une collaboration étroite avec des firmes françaises

Plusieurs entreprises malagasy travaillent déjà avec de grandes sociétés pour leur projet web. Surtout avec le nouveau régime mis en place où la création d’entreprises est privilégiée, les procédures ont été simplifiées. Les entreprises offshores sont considérées comme étant franches, elles ne sont pas soumises aux impôts sur le revenu, néanmoins, une fiscalité de 10% est à prévoir.